Un Russe gagne son procès contre la police de la route grâce aux ... principes physiques

© Capture d'écran du compte de Twitter

Iouri Goriounov, un physicien russe, docteur ès sciences, a réussi à contester une amende de la sécurité routière, grâce à la physique et à son obstination.

En août 2015, un résident de la capitale du Tatarstan, Iouri Goriounov, se dirigeait sur la route Moscou-Oufa quand un radar mobile mobile l’a flashé pour un passage à 92 km/h tandis que la vitesse autorisée n’était que 70 km/h. Un mois après, le chauffeur a reçu une amende de 500 roubles (environ sept euros). Mais il a décidé de porter plainte en justice car il était sûr de ne pas avoir violé le code de la route.

Au tribunal, Iouri Goriounov a déclaré que son indicateur de vitesse ne montrait que 80 km/h au moment où il était passé  devant le radar mobile. Il a pu démontrer que les inspecteurs de la route avaient placé ce radar trop bas, au-dessous du niveau des châssis de voitures. D’après les règles physiques, la zone des ondes radio se réduit considérablement quand l’appareil est ainsi placé ce qui a conduit à la surestimation de la vitesse.

A la grande surpris de la défense, la justice a fait droit à son recours. Mais, l'inspection d'Etat de sécurité routière s’est pourvue en appel.

Lire aussi : Une famille russe vit avec un ours de compagnie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales