Maduro : Sanders l'emporterait aux Etats-Unis «si les élections étaient libres»

- Avec AFP

Maduro : Sanders l'emporterait  aux Etats-Unis «si les élections étaient libres»© Carlos Garcia Rawlins Source: Reuters
Le président Vénézuélien Nicolas Maduro

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a déclaré que le prétendant à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine Bernie Sanders l'emporterait si le processus électoral n'était pas aussi faussé aux Etats-Unis.

«Bernie Sanders, notre ami révolutionnaire, mérite de gagner les élections aux Etats-Unis» a déclaré mardi soir Nicolas Maduro au cours d'une allocution à la télévision. «Si les élections étaient libres, Sanders deviendrait président», a-t-il poursuivit. 

Le sénateur du Vermont de 74 ans, rival d'Hillary Clinton pour l'investiture démocrate dans le cadre de la présidentielle américaine, n'est mathématiquement plus en position de l'emporter. Mais il continue à faire activement campagne, attirant un public enthousiaste auquel il doit d'avoir remporté de nombreuses primaires.

Bernie Sanders a démontré que la société américaine «souhait[ait] le changement», ce qui renforce ses aspirations, a affirmé le président vénézuélien.

Sanders, qui attire un électorat jeune et indépendant qu'Hillary Clinton espère séduire d'ici à l'élection de novembre, a averti dimanche qu'elle n'aurait pas le soutien de ses partisans si elle ne choisissait pas un colistier marqué à gauche. «Cela veut dire avoir un candidat qui peut attirer les familles modestes, attirer les jeunes (...) dans le processus politique, provoquer une participation plus forte», a-t-il dit.

Le Venezuela et les Etats-Unis s'affrontent régulièrement, le Venezuela dénonçant l'«interventionnisme impérialiste» de Washington, qui accuse de son côté le gouvernement vénézuélien de violer les droits de l'homme. Des documents, publiés par Wikileaks, ont révélé qu'en 2002, les Etats-Unis avaient financé une tentative de coup d'Etat contre le président Hugo Chavez.


Lire aussi : Venezuela : Maduro prolonge l'état d'urgence de 60 jours face à la menace d'un complot américain



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»