Un membre du parti libéral canadien fait mine de vomir pendant un hommage à Stephen Harper (IMAGES)

© capture d'écran : la Presse canadienne

Pendant que le premier ministre libéral du Canada Justin Trudeau rendait un vibrant hommage à son prédécesseur du parti Conservateur Stephen Harper, Bob Rae, un membre éminent du parti libéral, ne s'est pas gêné pour désapprouver son chef.

L'ancien chef intérimaire du parti libéral Bob Rae n'est pas passé inaperçu en portant deux doigts à sa bouche et en faisant mine de vomir pendant l'hommage à Harper, un geste clair digne de Marcel Marceau, capté par une caméra de la Presse Canadienne. Bob Rae a esquissé son geste pendant le discours de Justin Trudeau, qui s'adressait à ses membres pour la première fois depuis la victoire de son parti aux élections fédérales canadiennes à l'automne 2015.

Justin Trudeau rappelait que les adversaires politiques n'étaient pas des ennemis. «Il y a seulement une poignée de gens vivants qui savent ce que c'est que de faire le travail [de premier ministre]. Et je peux vous dire, même si vous n'étiez pas des admirateurs de ses politiques, on ne peut pas douter de l'engagement de Stephen Harper auprès de son pays», de déclarer le premier ministre, en demandant aux libéraux de se joindre à lui pour remercier M. Harper pour «ses nombreuses années dans le service public», suscitant plutôt le geste de dégout de Bob Rae. La vidéo partagée sur Twitter a soulevé une petite polémique, et a suscité l'hilarité chez plusieurs internautes, dont un partageait le sentiment de Rae.

Une personne rappelait à Trudeau que le civisme ne l'obligeait pas à rendre cet hommage à Stephen Harper.

Certains s'indignaient du manque de respect de ce membre important du parti Libéral.

Bob Rae dernier a refusé de commenter son geste, mais s'est plus tard excusé via son compte Twitter.

Harper quitte la politique

Stephen Harper, qui a dirigé la destinée du Canada entre 2006 et 2015, quittera la vie politique d'ici quelques semaines et ne reviendra pas à Ottawa pour la session automnale de la Chambre des communes, qui commencera en septembre 2016. Selon des proches collaborateurs de M. Harper interrogés par The Globe and Mail, M. Harper entend consacrer l'essentiel de ses efforts à mettre sur pied un institut de recherche portant sur les relations internationales. Il compte aussi siéger à des conseils d'administration d'entreprises privées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales