Le parti allemand d'extrême-droite AfD commence à vendre des nounours pour son financement

Le parti allemand d'extrême-droite AfD commence à vendre des nounours pour son financement© capture d'écran : The Local

L'AfD innove en matière de marketing et mise en marché de son image : sur son site web, il lance la vente des «Gummy bears», les fameux nounours gélatineux, pour récolter des fonds, dans une initiative qui n'est pas au goût de tout le monde.

Vendus sous la mention «Discover the sweet side of the AfD» (Découvrez la facette tendre de l'AfD, ndlr), les petits oursons sucrés sont en vente sur le site web du parti, auprès de différents objet comme les t-shirts, les stylos et les ballons, dans une opération marketing visant à renflouer la cagnotte du parti.

Le parti allemand d'extrême-droite AfD commence à vendre des nounours pour son financement
Capture d'écran du site afd-fanshop.de

Les oursons miniatures d'extrême-droite sont l'objet le plus onéreux offert sur le site et viennent en gros paquets de 500, au coût de 60 euros chacun. Or, comme pour élire l'AfD, vous devez être bien certains que vous les aimerez toujours dans 5 ans! L'opération a déclenché une vague d'hilarité chez les internautes allemands...

[Traduction : Et les nounours sont probablement tous «blancs»?]

[Traduction : À un certain moment, Pégida se rendra compte que les nounours sont de couleurs mêlées dans le sac. Oh, oh, ça ne marche pas!]

L'opération marketing est d'abord et avant tout pécuniaire et s'inscrit dans la longue liste de moyens non-traditionnels de sources de financement du parti d'extrême-droite. Après avoir amassé des profits substantiels en revendant de l'or à un prix légèrement plus élevé que le marché par le biais d'une boutique en-ligne, une loi est venue mettre un terme aux profits de cette activité.

Puis l'AfD s'était tourné vers l'extorsion, en forçant un candidat potentiel de la Saxonie à faire une donation au parti, s'il voulait se présenter. Le candidat avait d'ailleurs vu son nom rayé de la liste après son refus d'obtempérer. Cette histoire pourrait d'ailleurs envoyer la co-fondatrice du parti, Frauke Petry, croupir en prison pour parjure, puisqu'elle a affirmé que cette donation était «purement volontaire».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»