Au moins 20 unités de la coalition arabe débarqueraient à Aden pour une mission de reconnaissance

Un char des comités de résistence en lutte contre les Houthis près d'Aden Source: Reuters
Un char des comités de résistence en lutte contre les Houthis près d'Aden

Des responsables yéménites ont confirmé à l'AFP que des forces limitées de la coalition arabe étaient présentes sur le territoire de la ville portuaire d’Aden au Yémen alors que les autres sources ne confirment aucune intervention militaire.

Une force limitée de la coalition est entrée à Aden et une autre est en chemin», a dit la source gouvernementale sous couvert d’anonymat.

Les forces de la coalition, sous la coordination de l'Arabie saoudite, «commenceront à nous aider dans la lutte» contre les rebelles houthis, a dit un membre proéminent des comités populaires loyaux au président yéménite en fuite Abd Rabbou Mansour Hadi.

Des informations similaires sont apparues dans le quotidien local Al-Ghad qui indique que les forces terrestres sont entrées dans l’aéroport. Le journal est réputé proche des séparatistes du sud qui demandent la restauration de l’Etat du Yémen du sud qui a fusionné avec le Yémen du Nord il y a 15 ans.

Néanmoins, Reuters dénonce cette information, en citant Ali al-Ahmadi, le porte-parole de l’«Opposition populaire» luttant pour l’indépendance du Yémen. D’après lui, les combattants qui luttent contre les rebelles houthis près de l’aéroport d’Aden sont les Yéménites idépendalistes.

Le représentant de la coalition arabe formée contre les rebelles houthis, le général Ahmed al-Assiri aussi démenti l’information des médias que la coalition a introduit un contingent limité des forces terrestres à Aden. Il a fait cette déclaration à la chaîne al-Arabiya par téléphone, in indiquant que les forces déployées à Aden sont celles du président du Yémen Mansour Hadi.

Des sources locales ont signalé des combats persistant dans la ville portuaire stratégique après trois jours d’affrontements ininterrompus. On rapporte des assauts dans les quartiers centraux de Moualla et de Khor Maksar près du port commercial ainsi qu’autour d’une caserne militaire et de l’aéroport.

L’opération contre les Houthis est entrée dans sa sixième semaine. Environ 1 250 personnes ont été tuées et au moins 5 044 blessées entre le 19 mars et le 27 avril, a informé l’Organisation mondiale de la Santé. Les estimations sur le terrain sont beaucoup plus élevées.

Les rebelles houthis ont pris le contrôle de la capitale yéménite Sanaa en septembre 2014 dans une manœuvre qui a forcé le président Abd-Rabbou Mansour Hadi à s’enfuir en Arabie Saoudite. Ils luttent maintenant pour le contrôle d’Aden qui compte quelques 800 000 habitants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales