Deux explosions au Yémen : au moins 45 morts

© Capture d'écran du compte de Twitter

Un double attentat a frappé la ville d’Aden au sud du Yémen. Au moins 45 personnes sont décédées, dont de nombreux soldats. L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique dans un communiqué.

Deux explosions ont été entendues dans la ville d'Aden, considérée comme la capitale de facto du Yémen. Quelques heures après les attentats, le groupe terroriste Daesh en a revendiqué la responsabilité.

Le matin du 23 mai, un kamikaze a fait exploser sa ceinture d'explosifs au milieu de dizaines de jeunes recrues rassemblées dans le quartier de Khor Maksar.

L’explosion s’est produite près d'un bureau de recrutement de l'armée, situé près de la résidence d'un général, commandant de la base militaire de Badr. Au moins 25 personnes sont mortes.

La seconde explosion a visé la base militaire et, d’après des témoignages, aurait été provoquée par une voiture piégée. Le bilan provisoire dressé par la police fait état d'au moins 20 morts.

Lire aussi : 37 morts dans un attentat suicide revendiqué par Daesh au Yémen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales