37 morts dans un attentat suicide revendiqué par Daesh au Yémen

Source: Reuters

37 recrues de la police du Yémen ont été tuées dans un attentat suicide visant un centre de recrutement du sud-est du pays, selon un responsable et des sources médicales.

L’attentat s’est produit près du centre de la police, dans la banlieue ouest de Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout, d'où les djihadistes d'Al-Qaïda avaient été chassés le 24 avril.

Le groupe terroriste Daesh a déjà revendiqué l’attaque grâce à son site d'information. Les terroristes ont précisé que leur combattant s’était fait sauter avec des explosifs.

37 personnes, tous des policiers, sont décédées, plus de 20 d’autres ont été blessées et hospitalisées.  

Lire aussi : Yémen : huit personnes tuées et plusieurs blessées dans une attaque suicide

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales