La mort de Freddy Gray à Baltimore qualifiée d'homicide, les six policiers inculpés

Marilyn J. MosbySource: Reuters
Marilyn J. Mosby

La procureure de l’Etat de Maryland Marilyn J. Mosby a engagé des poursuites contre les six agents de police impliqués dans l’arrestation et la garde-à-vue de Freddie Gray, qui a été qualifiée de «meurtre» et d’«arrestation illégale».

D’après Mosby, le couteau que Freddie Gray portait était autorisé et son arrestation pour port d'armes interdites était donc illégale.

«Les conclusions de notre enquête exhaustive, complète et indépendante combinées à l'avis de l’expert médical, que nous avons reçu aujourd'hui et qui indique que la mort de Freddie Gray était “un homicide”, nous ont convaincus d'engager des poursuites», a annoncé Mosby lors d’une conférence de presse. 

Après avoir échappé à la police le 12 avril, Gray a été arrêté et inculpé pour port d’un couteau à cran d'arrêt, arme interdite dans l'Etat du Maryland.
«Le couteau n’était pas à cran d'arrêt et est autorisé par la législation du Maryland», a déclaré Mosby, remettant en cause le dossier d'accusation initial.

Mosby a dit que Gray n’était pas attaché dans le fourgon de police avec une ceinture de sécurité, ce qui est contraire aux règlements de la police, et qu’il a été menotté et ferré aux jambes, ce qui aurait provoqué ses blessures selon les résultats de l'enquête.

Pendant que le fourgon était à l’arrêt, les agents de police ont jeté un œil sur Gray, ont vu qu’il ne donnait pas de réponse mais ont échoué à lui octroyer les gestes de premier secours.

«Je suis tenue à la transparence et tout ce que j’ai révélé ici aujourd’hui relève maintenant du domaine public. Cependant, les preuves que nous avons collectées et que nous continuons de collecter ne peuvent pas être présentées au public», a dit Mosby quand elle a fini de lire les chefs d’inculpation retenus.

«Je condamne fermement toute personne dans le système judiciaire avec un accès aux preuves qui aurait diffusé des informations avant le procès final», a-t-elle ajouté. «Vous endommagez notre capacité à conduire un procès juste et impartial  pour toutes les parties concernées».

Mosby a aussi appelé au calme à Baltimore à la suite de son annonce.
«J’entends votre appel "pas de justice, pas de paix". Mais votre paix est vraiment indispensable au moment où j’œuvre à rendre justice pour le compte de ce jeune homme».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales