Etats-Unis : 184 millions de dollars budgétés pour « la résistance à la Russie »

(REUTERS/Larry Downing) Source: Reuters
(REUTERS/Larry Downing)

Le projet de budget des Etats-Unis pour 2016, présenté par la Maison Blanche, prévoit un montant de 184 millions de dollars pour la résistance aux actions agressives de la Russie, y compris dans les médias.

Le ministère américain de la Défense a inclus dans sa demande budgétaire pour l’année prochaine 117 millions de dollars qui sont prévus pour lutter contre les actions hostiles de la Russie en Ukraine, ainsi qu’une option de prêt d’un milliard de dollars. 51 millions de dollars sont prévus pour les mêmes buts à l’encontre de la Moldavie et de la Géorgie. De surcroît, l’administration américaine allouera 16 millions de dollars à « la résistance contre la propagande russe dans toute l’Europe et en Asie centrale », rapporte l’agence russe RIA Novosti.

« En réponse aux actions agressives de la Fédération de Russie, le projet de budget américain comprend des propositions sur le soutien politique, économique et militaire des alliés de l’OTAN comme des pays-partenaires en Europe, y compris les gouvernements qui sont exposés à une pression russe particulière.

Ces sommes englobent le financement des efforts pour la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance, le renforcement des services de sécurité, de la primauté du droit et des mesures de lutte contre la corruption, de la promotion de l’intégration, du commerce et de la sécurité énergétique dans l’UE », lit-on dans le paragraphe de la demande budgétaire du Pentagone qui concerne la Russie.

(REUTERS)
(REUTERS)

« Grâce à un investissement de 16 millions de dollars pour les activités américaines dans les médias, les Etats-Unis essayeront de toucher l’audience vulnérable des pays périphériques, d’augmenter le soutien américain à la liberté d’expression et au journalisme indépendant dans la région, de promouvoir les intérêts des Etats-Unis dans la politique internationale », précise le texte publié par la Maison Blanche, traduit par l’agence.

L’ensemble du projet de budget est intitulé « Economie pour la classe moyenne ». Le préambule : « Approvisionnement de la sécurité des Américains à la maison et à l’étranger » suggère de dépenser 561 milliards de dollars pour la défense nationale. En outre, l’administration américaine envisage d’allouer 58 milliards de dollars aux « opérations internationales hors plan ». Cette section signale les priorités suivantes : le harcèlement et la défaite de l’Etat Islamique, la résistance à la pression et aux action agressives de la Russie en partenariat avec les alliés européens [des Etats-Unis], la promotion de la prospérité, de la sécurité et d’une bonne gouvernance en Amérique centrale, la protection contre les cyberattaques, l’opposition à la menace causée par les maladies infectieuses, la lutte contre la dépendance aux médicaments et à l’héroïne et l’accomplissement des engagements pris pour les anciens combattants.

Ce classement a été soumis aux critiques des politiciens russes.

« Quand le président américain énumère une soi-disant agression russe en Europe parmi les autres menaces pour la sécurité internationale, quelque part entre le virus Ebola et les actions des terroristes, je peux dire que je ne me rappelle pas que ses prédécesseurs aient évoqué la place et le rôle de la Russie dans les relations internationales », a fait remarquer Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique de Vladimir Poutine, à l’agence TASS.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales