Allemagne : 45 incendies volontaires dans des camps de réfugiés depuis le début de l’année

© Michaela Rehle Source: Reuters

En Allemagne, il y a déjà eu 45 incendies volontaires de camps d’accueil de réfugiés depuis le début de l’année 2016, a déclaré le chef du département fédéral allemand de la police criminelle, Holger Münch, cité sur RIA Novosti.

«Nous sommes surtout préoccupés par l’augmentation de la violence [dans les camps]. Il y a déjà eu cette année 45 incendies volontaires», a expliqué Holger Münch dans une interview au journal allemand Funke, qui ajoute que la majorité de ces violences sont commises par des hommes de sexe masculin, et que 80% des auteurs de ces crimes vivent parmi les réfugiés.

La propagande anti-réfugiés a également augmenté sur internet. «Le nombre de crimes que nous avons enregistré en 2015 a été multiplié par trois, correspondant à environ 3 000 cas de violence signalés. Nous supposons que les violences verbales peuvent représenter les prémisces d’une agression sur les réfugiés car, souvent, les mots précèdent les actes», a ajouté Holger Münch.

A l’heure actuelle, la police allemande ne dispose pas d’informations sur les structures d’extrême droite et les autres organisations de violence sur les réfugiés. «Cependant, nous prenons en compte le risque de formation des criminels ou même des organisations terroristes, nous ne devons pas exclure cette menace, et nous prenons [toutes les possibilités] très au sérieux», a expliqué le chef du département fédéral allemand de la police criminelle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales