Le gouvernement allemand accusé de mentir sur l’affaire de l’espionnage de la NSA

Le batiment de BND à Berlin Source: Reuters
Le batiment de BND à Berlin

Le gouvernement d’Angela Merkel a été accusé de mentir au Bundestag. Certains de ses membres l’accusent d’avoir su que le renseignement allemand coopérait avec la NSA américaine à des fins d'espionnage commercial.

Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maiziere, un allié privilégié de la chancelière, a nié mercredi avoir menti au parlement sur la coopération de l’agence de renseignement allemand (BND) avec la NSA américaine. Il a affirmé que ces accusations étaient infondées et qu’il pourrait les démentir, avec à l’appui, des documents qui doivent néanmoins rester secrets.

«Je suis la procédure», explique la déclaration du ministre publiée mercredi. «C’est comme ça selon moi qu’il faut traiter une information classifiée. Il est dans mon propre intérêt de dissiper ces accusations. Elles sont fausses et les documents le montreraient».

Le quotidien allemand Bild a publié le 20 avril des informations attestant que Thomas de Maiziere avait menti «noir sur blanc» dans cette affaire ; ces propos ont été appuyés par la publication d’une photo du ministre avec un long nez de Pinocchio. Selon le journal, alors que de Maizière occupait un poste à la Chancellerie, deux documents faisant spécifiquement références à des tentatives de la NSA de mettre des téléphones sur écoute et d’intercepter des courriels ont été envoyées à la Chancellerie, en 2008 et en 2010.

En savoir plus : Le renseignement allemand espionne la France pour le compte de la NSA

Le 14 avril, en répondant à la question du parti d’opposition Die Linke, le ministère allemand de l’Intérieur a publié une déclaration où l’on peut lire qu’il «ne possède pas d’information sur un espionnage commercial présumé de la NSA ou d’autres agences américaine dans d’autres pays».

Cependant, la semaine dernière, il a été révélé que la NSA américaine coopérait régulièrement avec le renseignement allemand en lui demandant d’obtenir les informations sur certaines entreprises et personnalités politiques européennes, françaises notamment.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales