Faites connaissance avec Frigate, le nouveau drone russe au design futuriste (VIDEO)

© @Ruptly

Un modèle réduit du futur drone russe à rotors basculants, le Frigate, passe ses derniers tests. Il sera ensuite utilisé pour des vol de surveillance, des opérations de recherche et de secours et à des fins de transport de fret.

Le drone Frigate, développé par le groupe Kronshtadt, basé à Saint-Pétersbourg, devrait être intégré aux équipements militaire de l’aviation russe pour être ensuite déployé dans la région arctique de la Russie.

Les images de la séance de vol du drone ont été rendues public vendredi 13 mai. Elles montrent un modèle réduit du drone lors de vols test en hiver et au printemps.

Le drone est équipé de deux rotors basculants sur ses ailes pliables, servant à combiner l’ascension verticale de l’appareil à sa vitesse de croisière et à la charge utile du drone, ainsi qu’un rotor fixe à l’arrière de l’engin.

Lire aussi : La Russie va créer un drone lourd pour surveiller l’Arctique

Le design unique du drone lui permet d’être opérationnel sans la présence nécessaire d’un aérodrome, grâce à ses capacités de décollage et d’atterrissage, aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale, lui permettant d’être opérationnel même dans les régions difficiles d’accès.

Le modèle réel du drone, conçu pour des vols de reconnaissance et de transport, pourra transporter jusqu’à 1 700 kg de charge lors du décollage horizontal et 1 000 kg lors du décollage vertical. Son design lui permet également d’atteindre une altitude de 8 000 mètres et de voler pendant dix heures d’affilée.

Une fois terminé, le drone aura une portée pratique de 5 000 km et pourra atteindre une vitesse allant jusqu’à 700 km/h. Les développeurs du Frigate pensent que grâce à ses capacités uniques, l’engin hybride se positionnera entre les avions et les hélicoptères.

Lire aussi : La Russie dévoile son nouveau multicoptère anti blindés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales