Daesh aurait brûlé vivants cinq membres d’une même famille en Irak

Source: Reuters

Des djihadistes auraient exécuté en public deux adultes et trois enfants à Kirkouk, une ville située dans le Nord du pays, coupables d’avoir tenté de quitter le territoire contrôlé par les terroristes.

Selon la chaîne de télévision iranienne PressTV, tous les membres d’une même famille ont été brûlés vivants le 10 mai, afin de servir d’exemple et ainsi décourager les autres civils à sortir de la ville. Les combattants de Daesh compteraient les utiliser comme boucliers humains en cas d’avancée des forces irakiennes sur leurs positions.

Le même jour, des dizaines de membres de l’organisation terroriste auraient été enterrés vivants, victimes d’avoir fui le champ de bataille face à la poussée des troupes irakiennes dans la province de Ninive, dans le Nord de l’Irak.

Ces désertions suivies d'exécutions par leurs propres frères d’armes semblent témoigner d'une détérioration du moral dans les rangs des djihadistes. Le groupe souffre actuellement d'une pénurie de main-d'œuvre et de ressources financières en raison des frappes aériennes et de l'intensification des attaques au sol par les forces anti-terroristes en Irak et en Syrie.

Lire aussi : Daesh décapite des adolescents parce qu'ils écoutaient de la musique et manquaient la prière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales