Une musulmane élue présidente d'un parlement régional en Allemagne

Source: Reuters

L'élection du musulman Sadiq Khan à la mairie de Londres en Angleterre a fait grand bruit, mais celle d'une musulmane comme présidente d'un parlement régional allemand n'est pas moins historique.

Muhterem Aras est devenue, le mercredi 11 mai, la première présidente musulmane d'un parlement régional allemand. «Nous venons d'écrire l'histoire. C'est un message d'ouverture, de tolérance et d'intégration réussie», dit-elle après une victoire emportée grâce à une écrasante majorité. Ses paroles ont trouvé un certain écho auprès du public sur Twitter...

D'origine turque, Muhterem Aras a suivi à douze ans ses parents lorsqu'ils déménagèrent en Allemagne, à Stuttgart, où elle a fait des études d'économie avant de fonder sa propre société de conseil fiscal. Elle se lance en politique en 1992 avec le Parti Vert et entre au parlement du land du Bade-Württemberg en 2016.

Lire aussi : Le nouveau maire de Londres est pro-business, pro-Clinton mais pas «le porte-parole des musulmans»

Une élection à contre-courant

Son élection peut étonner, l'Allemagne étant sujette à une recrudescence de tensions religieuses et raciales en raison de la crise des réfugiés. Plus d'un millions de moyen-orientaux sont entrés en Allemagne l'année dernière.

Membre du Parti Vert, Aras a remplacé un membre d'un parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD) au Bade-Württemberg. Plusieurs membres du parti ont d'ailleurs refusé d'applaudir l'intronisation de l'écologiste en tant que présidente du parlement, a rapporté le journal Süddeutsche Zeitung. L'AfD a récemment connu une explosion de sa popularité et a publié un manifeste jugeant l'islam incompatible avec la constitution de l'Allemagne et exigeant le bannissement des burqas et des minarets. Un recent sondage montre que la population pencherait en faveur de ce manifeste, les deux-tiers des sondés estimant que l'islam n'a pas sa place en Allemagne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales