Italie : à Morsano, quand la police n’est plus là, les anarchistes dansent (PHOTOS)

© Capture d'écran Facebook @Liste Civiche Progetto Morsano e Per Morsano

Morsano, une petite commune située dans le Nord-Est de l’Italie, a récemment sombré dans une sorte «d’anarchie» après que l’unique officier de police de la ville a pris sa retraite deux mois auparavant.

Aucun officier ne s’est encore présenté pour reprendre le poste de l’unique agent de police de Morsano qui est parti à la retraite à la fin du mois d’avril, laissant de ce fait les 2 800 habitants de la ville livrés à eux-mêmes, sans aucune surveillance des forces de l’ordre pour les contrôles de vitesse ou le respect des règles de parking.

Le rêve ? Pas vraiment...

La petite commune italienne de Morsano a rapidement sombré dans ce que les journaux italiens qualifient d'«anarchie». Les habitants se plaignent en effet que les automobilistes en profitent pour enfreindre les limitations de vitesse déboulant ainsi à toute allure dans les rues de Morsano et se garant de façon sauvage un peu partout dans la petite ville.

© Capture d'écran Facebook @Liste Civiche Progetto Morsano e Per Morsano

Un groupe Facebook, visant à répertorier toutes les infractions civiques, a même été créé par les habitants de la commune italienne. Le groupe se demande par ailleurs pourquoi aucun officier de police n’a souhaité exercer ses fonctions à Morsano.

Lire aussi : En Italie, des Carabiniers «contraints» de suivre des leçons d’arabe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales