L'Allemagne annonce l'expansion de son armée, pour la première fois depuis la guerre froide

© Michaela Rehle Source: Reuters

En recrutant 14 300 soldats supplémentaires au cours de ces sept prochaines années, l'Allemagne compte bien relancer son armée, autrefois la plus importante d'Europe occidentale pour contrer «toutes les menaces possibles».

«Un quart de siècle de restrictions c'est bien assez. Il est temps que la Bundeswehr s'étende de nouveau», a annoncé la ministre de la Défense Ursula von der Leyen dans un communiqué, ajoutant que la Bundeswehr devait se moderniser dans tous les domaines.

Le ministère de la Défense a déjà annoncé que son budget passera de 34,2 milliards d'euros à 39,2 milliards d'euros d'ici 2020.

Ursula Von der Leyden a ajouté que le pays est déjà engagé dans 16 missions à l'étranger, y compris la lutte contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak, la surveillance des flux de réfugiés en Méditerranée, et le soutien des alliés de l'OTAN à l'Est de l'Europe. Un récent examen interne a confirmé que la quantité de matériel militaire serait également augmentée, notamment les fusils et les avions de combat Cold-war.

Au plus fort de la période de la guerre froide, la Bundeswehr comprenait 670 000 personnes, en comprenant militaires et civils. Actuellement 87 000 civils et 177 000 militaires sont employés par l'armée allemande. Avec le futur renforcement, le plafond de 185 000 personnes en vigueur depuis 2011 va désormais être dépassé.

Cependant, malgré les restrictions d'effectif passées, l'Allemagne possède déjà la deuxième plus grande armée de l'UE derrière la France et devant le Royaume-Uni.

Ursula Von der Leyden a assuré que la plupart des nouveaux militaires professionnels seraient formés à la guerre cybernétique et à d'autres domaines technologiques modernes.

L'association des forces armées allemandes, la Bundeswehrverband, a salué cette décision comme un «virage à 180 degrés».

«Cela fait longtemps que le nouveau contingent est très attentu», a déclaré le président de l'association André Wüstner à l'agence DPA. «Il est seulement regrettable qu'il faille maintenant faire une coûteuse campagne de recrutement d'un personnel qualifié, auparavant mis sur la touche pour des raisons de réduction des coûts», a-t-il ajouté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales