Le fils Ben Laden appelle désormais les djihadistes syriens à s’unir pour libérer les Palestiniens

Source: Reuters

Quelques jours après les appels à l’unité d’Al-Qaïda prononcé par son chef, le fils cadet de l'ancien ennemi public n°1 a diffusé sur internet un discours affirmant que les combats en Syrie étaient la meilleure voie pour «libérer la Palestine».

«La nation islamique doit se concentrer sur le djihad en Syrie […] et y unir des rangs de moudjahidines. Il n’y a plus d’excuse pour ceux qui insistent sur la division et les disputes maintenant, au moment où le monde entier se soulève contre les musulmans», entend-on dans un message de Hamza Ben Laden diffusé sur internet.

«La voie de la libération de la Palestine aujourd’hui est plus courte qu’elle ne l’était avant la sainte révolution syrienne», poursuit le fils d'Oussama Ben Laden.

Le message de Hamza Ben Laden, préparé depuis la naissance à devenir le chef d’Al-Qaïda, est apparu quelques jours après les appels à l’unité lancés aux djihadistes syriens par l'actuel chef de ce groupe terroriste, Ayman al-Zawahiri. Néanmoins jusqu’à présent, le fils de Ben Laden avait toujours rejeté Daesh et le califat auto-proclamé en 2014 par son leader Abou Bakr al-Baghdadi .

Le 30 avril, Ayman al-Zawahiri avait déjà déclaré que l’unité des djihadistes aujourd’hui était une «question de vie ou de mort». «Vous vous unissez avec dignité pour vivre entre musulmans ou vous vous chamaillez et séparez, et c’est ainsi qu’on vous mange l’un après l’autre», avait-t-il déclaré.

Le Front Al-Nosra s'est affilié à Al-Qaïda en 2013, mais avant cette date, il combattait Daesh viscéralement. Des affrontements avaient même lieu entre les deux groupes terroristes.  

En savoir plus : Al-Qaïda déclare ouvertement la guerre à Daesh, une aubaine pour les stratèges américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales