La cour suédoise examinera l’appel d’Assange contre son mandat d’arrêt

Julian Assange© POOL New Source: Reuters
Julian Assange

Le porte-parole du fondateur de WikiLeaks a confirmé que la Cour Suprême suédoise examinera l’appel de Julian Assange qui réclame l’abandon des accusations sexuelles qui pèsent contre lui et la levée du mandat d’arrêt dont il est l’objet.

La Cour Suprême suédoise a fait savoir qu’elle examinera l’appel de Julian Assange interjeté pour obtenir la levée du mandat d’arrêt dont il est l’objet, après le rejet d’une requête similaire par une Cour d’appel suédoise en novembre dernier.

Le porte-parole de WikiLeaks a confirmé ces informations même si la date de l’audience n’a pas été annoncée.

L’australien de 43 ans dément les accusations d’agressions sexuels qui ont été portées contre lui par deux femmes en 2010. Pour éviter d’être extradé en Suède, Julian Assange s’était alors réfugié dans les locaux de l’ambassade d’Equateur à Londres à partir du mois de juin 2012. Les enquêteurs suédois ont dans un premier temps voulu le faire venir en Suède pour l’interroger, une option à laquelle Julian Assange s’est toujours opposée de peur d’être extradé aux Etats-Unis où il doit répondre à des accusations d’espionnage pour avoir publié des documents secrets américains, menaçant ainsi la sécurité nationale du pays.

En savoir plus : Julian Assange pourrait être interrogé dans l'ambassade d'Equateur à Londres (VIDEO)

Mais il y a quelques semaines, les enquêteurs suédois ont brusquement changé d’avis et accepté d’interroger Julian Assange à Londres, dans son refuge équatorien, où il a déjà passé plus de 1 000 jours dans ce qu’il nomme un «emprisonnement volontaire».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales