Un Algérien, accusé d’un viol lors du Nouvel An à Cologne, acquitté par le tribunal

Source: Reuters

Le tribunal de Cologne a prononcé son premier verdict sur la série des agressions sexuelles de masse survenues pendant la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne. La victime n’ayant pas pu formellement identifier le suspect, il a été reconnu innocent.

D’après le verdict, le tribunal n’a pas pu prouver que l’Algérien de 26 ans était parmi les personnes ayant harcelé sexuellement la victime. La femme n’aurait pas pu confirmer qu’il faisait partie de ses agresseurs.

Alors que l’homme avait été retrouvé par la police grâce au portable dérobé à cette femme lors de l’assaut, il a affirmé l’avoir acheté à une de ses connaissances.

Cependant, le tribunal l’a jugé coupable de recel, rapporte The Local. En outre, les procureurs ont également prouvé sa culpabilité pour un autre chef d’accusation concernant une effraction commise sur une voiture en décembre dernier. L’homme a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Les autres suspects de l’agression de cette femme doivent encore être identifiés. Alors qu’«il y a plus de 1 100 heures des vidéos» montrant les harcèlements sexuels du Nouvel An à Cologne, il est difficile d’identifier les agresseurs à cause «des faibles conditions d’éclairage et la situation de confusion générale», a déclaré le porte-parole du parquet de Cologne, Ulrich Bremer, à la chaîne WRD.

Les médias allemands ont également mentionné un autre suspect, un Marocain de 19 ans, arrêté en Suisse en rapport avec les viols commis dans la nuit de la Saint-Sylvestre. Il devrait être expulsé en Allemagne.

Alors que c'est le premier procès à faire suite aux agressions à Cologne, neuf hommes ont déjà été reconnus coupables d’avoir commis de tels crimes pendant la nuit de la Saint-Sylvestre dans plusieurs autres villes d’Allemagne. Ainsi, le 11 avril dernier, un Marocain de 33 ans a comparu devant un tribunal de Düsseldorf.

Lire aussi : Agressions sexuelles du Nouvel An en Allemagne : les procès s’ouvrent avec un Marocain

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales