Etats-Unis : pour traquer des voleurs de poulet grillé, la police utilise les grands moyens

© Capture d'écran Youtube

Pour retrouver une bande de voyous qui avaient déplumé un livreur de poulet, la police de la ville d'Annapolis (Maryland) a utilisé (sans succès !) un appareil ultra-sophistiqué servant à filer de dangereux criminels ou terroristes. Un peu trop ?

Le Stingray est un appareil d'écoute sophistiqué qui permet de traquer n'importe quel téléphone portable dans un rayon plus ou moins étendu. Il est souvent utilisé dans des cas spécifiques pour retouver la trace de dangereux criminels. Mais de là à s'en servir pour retrouver la trace d'un voleur d'ailes de poulet ?

En effet, la police d'Annapolis, dans l'Etat du Maryland, a pris très au sérieux la plainte d'un livreur qui a affirmé s'être fait dérober une quizaine d'ailes de poulet et trois sandwichs lors d'une livraison. Le tout pour un montant de 50 dollars (43 euros).

Big brother à l'échelle locale

Le fonctionnement du Stingray consiste à simuler une vraie antenne téléphonique destinée aux téléphones portables et qui oblige les appareils situés à proximité à s'y connecter permettant l'interception des conversations et le filage des appareils où qu'ils soient.

La nature complètement aveugle et généraliste de la collecte de données par l'appareil inquiète de nombreux journalistes et citoyens. Car comment être sûr que les informations recueillies ne sont pas utilisées par le FBI ? Le FBI qui par ailleurs, interdit aux forces de police qui se voient fournir ce genre d'appareil, de le divulguer.  

Ainsi, si le Stingray se révèle être un outil de choix lorsqu'il s'agit de traquer des criminels ou des terroristes, beaucoup se demandent s'il est vraiment nécessaire de l'utiliser pour retrouver un voleur de poulet au grill et sa sauce barbecue...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales