Donald Trump souhaite la poursuite de la colonisation en Cisjordanie occupée

Donald Trump lors d'un meeting électoral © Lucas Jackson Source: Reuters
Donald Trump lors d'un meeting électoral

Le candidat à primaire républicaine Donald Trump a affirmé qu’Israël devrait poursuivre la construction de colonies illégales, au regard du droit international, en Cisjordanie occupée.

Questionné sur la nécessité d’une pause dans la colonisation des territoires palestiniens par le journal britannique Daily Mail, Donald Trump a tout simplement répondu «Non, je ne pense pas qu’il devrait y avoir une pause».Le – probablement- futur candidat républicain à l’élection présidentielle, a affirmé qu’il y avait «des milliers de missiles lancé en direction d’Israël» et qu’il fallait donc «poursuivre» à cause des roquettes tirées par les Palestiniens.

«Regardez, des missiles ont été tirés sur Israël, et Israël, je pense, n’a jamais été convenablement traité par notre pays. Je veux dire, savez-vous ce que c’est, à quel point cela est dévastateur ?» a-t-il répondu. Abordant la question de l’impasse des négociations, et sur le fait que les négociateurs palestiniens ont déclaré qu’un accord ne aurait être conclu sans une pause dans la construction de nouvelles colonies, Donald Trump a affirmé : «Maintenant que vous avez dit cela, j’aimerai bien voir si la paix pourrait être négociée».

«Beaucoup de gens disent qu’un tel accord n’est pas possible. Je veux dire une paix durable, pas une paix qui dure deux semaines avant qu’ils ne se remettent encore à tirer des missiles. Donc nous verrons ce qu’il adviendra» a-t-il a ajouté.

Interrogé sur sa relation avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou, le candidat à la primaire républicaine l’a qualifié de «très bon gars», pour qui il avait fait une campagne d’affichage en 2013. «Je ne le connaissais pas si bien, mais je pense que j’aurai une très bonne relation avec lui» a déclaré le milliardaire, avant d’ajouter qu’il «pense que le président [Barack] Obama a agi de façon très mauvaise vis-à-vis d’Israël».

L’année dernière, Donald Trump avait affirmé qu’il souhaitait rester «neutre» dans le conflit israélo-palestinien en tant que président, une position qu’il estimait idéale pour arriver à un compromis de paix.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales