Une femme kamikaze tuée par une flèche empoisonnée au Cameroun

Source: Reuters

Les forces d’autodéfense sont parvenues à abattre une terroriste qui venait au Cameroun depuis le Nord du Nigéria, ravagé par Boko Haram. Alors que la femme refusait de s’arrêter, l’un des combattants l’a tuée d’une flèche empoisonnée.

Selon les autorités camerounaises, l’incident s’est produit dans le nord du pays. Une femme d’une quarantaine d’années accompagnée par une fille de 14 ans ont tenté de passer du Nigéria au Cameroun. Malgré plusieurs demandes, elles ont refusé de s’arrêter au poste frontière.

Alors que la femme a été tuée par une flèche, la fille s’est faite exploser. Des explosifs ont ensuite été retrouvés sur le corps de la femme, rapporte le New York Post, ne laissant pas de doute sur ses intentions.

Le nord du Nigéria et du Cameroun, ainsi que le sud du Tchad subissent régulièrement de sanglants attentats provoqués par les djihadistes de Boko Haram, qui ont fait allégeance à Daesh.

Au moins cinq kamikazes sont morts ces derniers jours dans le Nord du Cameroun. Le nombre d’attaques a été multiplié après la décision du président du pays d’envoyer des troupes au Nigéria pour combattre les terroristes.

Lire aussi : Cameroun : 19 morts dans un double attentat-suicide sur un marché

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales