Défense russe : Moscou va former trois nouvelles divisions pour contrer le renforcement de l’OTAN

© Vladimir Semenuk Source: Sputnik

La Russie s’apprête à déployer deux nouvelles divisions à l’ouest et une au sud afin de faire face à une intensification de la présence militaire de l’OTAN près de ses frontières, a annoncé le 4 mai le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou.

«Le ministère de la Défense prend de nombreuses mesures pour répondre au renforcement militaire de l’OTAN à la frontière russe», a annoncé Sergueï Choïgou. «Avant la fin d’année, deux nouvelles divisions seront formées dans la région militaire occidentale et une autre dans la région militaire méridionale», a-t-il précisé.

Plus tôt dans la journée, circulait dans les médias russes l'information selon laquelle trois nouvelles, divisions de 10 000 soldats chacune, seront déployées à Rostov-sur-le-Don, la région de Smolensk et de Voronej.

L’OTAN a envoyé des forces supplémentaires en Pologne, dans les pays Baltes et d’autres pays situés près de la frontière russe depuis 2014. Selon l’organisation, ces déploiements étaient nécessaires pour renforcer la confiance des pays d’Europe de l’est face à «l’agression russe».

Commandements militaires régionaux en Russie
Commandements militaires régionaux en Russie

La prétendue agression russe aurait été illustré par l’exemple de la Crimée, qui a fait sécession de l’Ukraine après un coup d’Etat à Kiev. La région, précédemment ukrainienne, avait voté en 2014 par référendum son rattachement à la Russie, ce qui avait été immédiatement qualifié par Kiev et ses alliés étrangers d’«annexion illégale» obtenue par la force militaire.

Moscou avait rejeté ce raisonnement, estimant que l’alliance profitait de la crise politique en Ukraine pour justifier son existence en jouant la carte habituelle de la menace russe.

Pendant une réunion de haut niveau au ministère, Sergueï Choïgou a aussi expliqué que la Russie avait intensifié son entraînement et sa production de matériel militaire de pointe pour répondre à la menace de l’OTAN.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales