Au Royaume-Uni, les crimes antisémites en forte hausse

© Paul Hackett Source: Reuters

Un audit de l'agence de surveillance des crimes antisémites du Royaume-Uni montre qu'en deux ans, le nombre de ces derniers a augmenté de 50%, tandis que la proportion de poursuites engagées contre les auteurs de ces crimes a plongé.

Selon l'agence britannique contre l'antisémitisme, 938 cas d'actes de haine envers la communauté juive ont été commis en 2015, soit une hausse de 25,7% par rapport à 2014 (746). Il s'agit là de la pire année jamais enregistrée dans ce domaine.

L'année 2015 a notamment vu les crimes haineux envers les juifs passer à 196 cas - une augmentation de 50,8% par rapport à l'année précédente.

En outre, l'étude a démontré que seul 13,6% des crimes antisémites avaient été élucidés par la police.

Les lieux où la communauté juive est la moins présente semblent être les plus touchés par ce phénomène. Environ 65% des juifs du Royaume-Uni vivent au sein de larges communautés à Londres et Manchester, selon une étude 2011. Le rapport de l'agence a mis en évidence que 49,4% des crimes antisémites étaient commis en dehors de ces grandes villes.

Ce rapport intervient dans un contexte très particulier, alors qu'un polémique touche l'ancien maire de Londres, Ken Livingstone, suspendu du parti travailliste après avoir affirmé qu'Hitler avait soutenu le sionisme, lors d'un entretien au cours duquel il défendait une collègue accusée d'antisémitisme.  

Lire aussi : Relocaliser Israël aux USA : la proposition d'une députée britannique fait scandale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales