«L’islam est étranger à l’Allemagne» : l’AfD adopte un manifeste anti islamique

Le congrès du parti AfD Source: Reuters
Le congrès du parti AfD

Les délégués du parti anti-immigration AfD, Alternative pour l’Allemagne, ont soutenu un manifeste dénonçant l’islam, le qualifiant d’incompatible avec la Constitution allemande et réclamant l’interdiction des symboles islamiques.

«L’islam est étranger à l’Allemagne, il ne peut pas se prévaloir du principe de la liberté religieuse au même niveau que le christianisme», a déclaré le député de l’AfD, Hans-Thomas Tillschneider, salué par des applaudissements lors du deuxième jour du congrès que le parti a tenu dans la ville de Stuttgart.

Lire aussi : A Stuttgart, des manifestants veulent empêcher un congrès du parti anti-islam AfD : 400 arrestations

Le manifeste que le parti promeut contient une section nommée «L’islam ne fait pas partie de l’Allemagne», qui contredit les propos de la chancelière Angela Merkel qui avait pu déclarer que l’islam était partie intégrante de l’Allemagne, la liberté de croyance étant garantie par la Constitution.

Le manifeste demande aussi l’interdiction «des symboles islamique de puissance» tels que les minarets ou la burqa.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales