Turquie : trois soldats tués, 14 blessés dans une attaque des militants kurdes du PKK à Mardin

- Avec AFP

© Capture d'écran du compte de Twitter

Trois soldats ont été tués et 14 autres blessés le 1er mai lors d'une attaque dans le sud-est de la Turquie, majoritairement peuplé de Kurdes, attribuée au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), ont annoncé les autorités.

L'attaque s'est produite dans le district de Nusaybin, dans la province de Mardin, où l'armée mène une opération militaire contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Selon l'agence de presse Dogan, les rebelles kurdes ont tiré des roquettes sur une unité de démineurs de l'armée turque.

Il y a une semaine, le chef militaire du PKK, Cemil Bayik, avait affirmé que son groupe était prêt à «intensifier» son combat contre les forces de sécurité turques. Il avait aussi accusé le président Recep Tayyip Erdogan de provoquer une «escalade» car depuis l'été dernier, les combats sont devenus quotidiens dans le sud-est de la Turquie. Plus de 350 soldats ou policiers en ont été victimes, rapportent les autorités, qui annoncent le chiffre invérifiable de plus de 5 000 morts dans les rangs du PKK.

Lire aussi : L’ONU a reçu un rapport faisant état de massacres de Kurdes en Turquie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales