La dépouille du grand-duc russe Nicolas Nicolaïevich rentre à Moscou

La dépouille du grand-duc russe Nicolas Nicolaïevich rentre à Moscou© Vladimir Viatkine Source: RIA NOVOSTI
Le cimetière Donskoe à Moscou

Les restes du grand-duc Nicolas Nicolaïevich, l’oncle du dernier tsar Nicolas II, qui assumait les responsabilités de commandant suprême des armées impériales russes en 1914, et de son épouse Anastassia Nicolaïevna, seront enterrés à Moscou.

L’ambassadeur russe en France, Alexandre Orlov, a déclaré que les dépouilles du grand-duc russe et de son épouse seraient acheminées à Moscou aujourd’hui.

Le transfert des dépouilles mortelles a été initié par la famille Romanov et soutenu par le gouvernement russe, a déclaré Natalia Timakova, la porte-parole du premier ministre russe. 

«Au moment du décès de Nicolas Nicolaïevich en janvier 1929, il n’était pas possible de respecter son vœu d’être enterré en Russie, à côté des soldats qui ont combattu sous son commandement. Maintenant, l’heure est venue», a déclaré l’aîné des descendants de la famille royale, Dmitiriï Romanovich.

Le grand-duc Nicolas Nicolaïevich a passé une bonne partie de sa vie à l’étranger. Il a été décoré du titre de Grand-Croix de la Légion d’honneur en France mais a toujours espéré pouvoir revenir en Russie. Juste avant son décès, il avait envoyé un télégramme de vœux aux membres de l’armée russe en exil où il avait écrit «Souvenez-vous de la Russie !». 

La dépouille du grand-duc russe Nicolas Nicolaïevich rentre à Moscou© Wikipédia
Le grand-duc russe Nicolas Nicolaïevich

En 2014, le gouvernement russe avait réuni un groupe interministériel pour régler les questions juridiques. «Nous avons eu l’honneur d’assister à la réalisation de son vœu, ce qui signifie le rétablissement d’une justice historique», a souligné le président de la Douma d’Etat de Russie Sergueï Narychkine.

L’enterrement est prévu le 30 avril au cimetière des soldats qui ont péri lors de la Première Guerre Mondiale.

A la veille du déplacement des restes du grand-duc Nicolas Nicolaïevich, l’Hôtel des Invalides a tenu une cérémonie en mémoire du commandant suprême des armées impériales qui avait été enterré à Cannes en janvier 1929 à l’église orthodoxe de Saint-Michel-Archange.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»