Les combattants kurdes ont rapatrié le corps du «Rambo russe» tombé à Palmyre en combattant Daesh

Alexandre Prokhorenko est mort en appelant les avions russes à le bombarder, alors qu'il était cerné par des terroristes de Daesh près de Palmyre© Facebook
Alexandre Prokhorenko est mort en appelant les avions russes à le bombarder, alors qu'il était cerné par des terroristes de Daesh près de Palmyre

Les Unités de protection du peuple (YPG) ont permis le retour de la dépouille de l'héroïque soldat russe qui avait lui-même appelé à se faire bombarder alors qu’il était cerné par des terroristes de Daesh en Syrie.

«A la demande de la Fédération de Russie, les Unités de défense du peuple kurde sont parvenues à récupérer le corps de l’officier russe tué près de Tadmur», a annoncé un représentant des Unités de protection du peuple à l’agence de presse russe RIA Novosti.

«Le corps d’Alexandre Prokhorenko a été remis aux autorités russes», a déclaré le porte-parole, sans toutefois ajouter de détails supplémentaires quant à l’opération de rapatriement.

Le soldat, originaire de la ville d’Orenbourg, a été rebaptisé le «Rambo russe» par les médias internationaux après être mort en héros en commandant une frappe aérienne sur sa propre position alors qu’il était entouré de djihadistes au cours d’une bataille près de Palmyre.

Il avait été envoyé sur le terrain début mars afin de repérer les plus importantes localisations terroristes pour les fournir à l’aviation russe, chargée d'opérer des frappes ciblées. Mais le 17 mars, il avait été cerné par des membres de Daesh et, plutôt que de risquer d’être capturé vivant, avait transmis l’ordre de bombarder sa position.

Sa bravoure a été décorée de la plus haute récompense militaire (Héros de Russie), qui a été remise à sa femme. Une rue de sa ville natale, Orenbourg, a même été rebaptisée en son honneur.

Auteur: RT France

En France, un couple de retraités, émus par la bravoure du jeune homme ont transmis à sa veuve et à ses parents leur légion d'honneur, obtenue durant la Seconde Guerre mondiale par leur famille. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales