La Pologne veut rétablir un contrôle à ses frontières pendant tout l’été

© Peter Andrews Source: Reuters

Du 4 juillet au 2 août 2016, la Pologne veut rétablir un contrôle à ses frontières avec l’Allemagne, la Slovaquie, la République tchèque et la Lituanie afin de renforcer la sécurité pour le sommet de l’OTAN et les Journées mondiales de la Jeunesse.

Au cœur même de l’Europe, la Pologne prévoit de rétablir un contrôle à ses frontières avec l’Allemagne, la Slovaquie, la République tchèque et la Lituanie du 4 juillet au 2 août 2016. Des points de contrôle seront placés dans les ports et aéroports du pays.

Cette décision a été prise par le ministère polonais de l’Intérieur afin de renforcer les mesures de sécurité en vue des deux événements majeurs que la Pologne accueillera au cours de l’été : le sommet de l'OTAN du 8 au 9 juillet et la venue du Pape François du 27 au 31 juillet dans le cadre des Journées mondiales de la Jeunesse - un des rassemblements catholiques annuels les plus importants - qui se tiendront à Cracovie du 25 au 31 juillet.

Le ministre polonais de l’Intérieur, Mariusz Blaszczak, a expliqué qu’un rétablissement du contrôle aux frontières permettrait «d’empêcher les personnes qui pourraient venir perturber l’ordre public ou représenter une menace d’entrer en Pologne».

Alors que l’Autriche vient de rétablir le contrôle à sa frontière avec l’Italie afin de limiter l’afflux des réfugiés, le ministre polonais de l’Intérieur a cependant précisé que la décision de la Pologne n’était en aucun cas liée à la crise des réfugiés. «Je vous en prie, il ne faut voir ici aucun lien avec la situation en Europe du Sud. Le rétablissement d’un contrôle frontalier est nécessaire à la sécurité lors du sommet de l’Alliance et de la Journée mondiale de la Jeunesse», a souligné le Mariusz Blaszczak.

Lire aussi : Un nouvel Idomeni dans les Alpes en cas de fermeture de la frontière entre l'Autriche et l'Italie ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales