La police grecque percute et tue un réfugié dans un camp (PHOTO, VIDEO)

Source: Reuters

Polémique en Grèce après la mort d'un réfugié percuté par un camion de police. Grièvement blessé, il a succombé à ses blessures, provoquant des émeutes et ajoutant de l'huile sur le feu à une situation déjà explosive.

La crise migratoire engendre de nouvelles tensions en Grèce alors que la police se voit accusée de la mort d'un réfugié. Agé de 40 ans, la victime est décédée jeudi 21 avril à l'hôpital de Thessalonique où elle était en soins intensifs depuis le 18 avril. 

Gravement blessé par un camion lors d'une violente altercation entre forces de l'ordre et réfugiés du camp d'Idomeni, il aurait été vu pour la dernière fois étendu sur le sol et baignant dans une mare de sang tandis que le personnel de Médecins sans frontières tentait de lui porter les premiers secours juste après l'incident. L'homme aurait subi un traumatisme crânien auquel il n'a pas survécu. 

Le fait qu'il ait succombé à ses blessures à provoqué la colère de ses compagnons d'infortune, dont les protestations ont été réprimées au gaz lacrymogène. 

Source: Reuters

Une vidéo de Ruptly montre des migrants jetant des pierres sur le camion de police, rapidement isolé par un cordon de sécurité et entouré d'officiers de police. Mais la mare de sang reste malgré tout visible.

Plus de 10 000 personnes seraient bloquées à Idomeni, dans l'espoir et l'attente de rejoindre l'Europe. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales