Oscar Pistorius et la vérité : aurait-il frappé sa copine à coups de batte avant de l'abattre ?

Le nouveau livre «Oscar et la vérité» revient sur les circonstances du meurtre de Reeva Steenkamp en 2013. Son compagnon, l'athlète paralympique Oscar Pistorius, l'aurait frappée à coups de bâton avant de lui tirer dessus.

Les éléments, publiés dans le livre des frères Mollets Oscar et la vérité, qui laissent croire, qu'Oscar Pistorius aurait pu frapper sa compagne Reeva Steenkamp à coups de batte de baseball, se basent sur l'opinion de médecins assermentés. Ils affirment, que le corps du mannequin sud-africain portait des traces de lutte, semblables à celle, que connaissent parfois les amoureux.

Reeva Steenkamp a été tuée dans la maison de son compagon, la nuit de la Saint-Valentin 2013. Oscar Pistorius, premier athlète handicapé à avoir couru avec les valides lors des Jeux olympiques, a d'abord déclaré à la Cour qu’il avait cru qu'un voleur s’était caché dans sa salle de bain et qu'il avait tiré quatre coups de feu à travers la porte fermée. Réalisant qu'il s'agissait en vérité de sa compagne, il a déclaré avoir cassé la porte à coups de batte de baseball.

Acquitté du chef d'inculpation de meurtre, Oscar Pistorius a néanmoins été condamné à cinq ans de prison pour homicide involontaire. Il a était relâché pour bonne conduite après plusieurs mois de prison. Depuis sa sortie, il a vécu assigné au domicile de son oncle et obtenu le droit de se déplacer dans un périmètre de 20 kilomètres autour de chez lui, mais avec l’accord de la police.

Sa libération anticipée avait indigné les parents de Reeva Steenkamp, qui ont fait recours contre cette décision. La sort d’Oscar Pistorius sera connu en juin prochain, à l’issue de cinq jours d’audience. Mais ces nouveaux éléments pourraient bien avoir une influence sur le verdict des juges.

Lire aussi : Afrique du Sud, Oscar Pistorius devra suivre une psychothérapie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales