Oscar Pistorius pourrait être libéré 10 mois après sa condamnation

Oscar Pistorius arrive à la North Gauteng High Court, à Pretoria, le 12 septembre 2014© Mike Hutchings Source: Reuters
Oscar Pistorius arrive à la North Gauteng High Court, à Pretoria, le 12 septembre 2014

Condamné le 21 octobre 2014 pour le meurtre de sa compagne, Reeva Steenkamp, l'athlète pourrait bénéficier de la liberté conditionnelle dès le 21 août 2015.

Le Blade Runner va-t-il sortir de prison, dix mois seulement après son incarcération ?

L'athlète pourrait en effet bénéficier de la liberté conditionnelle à dater du 21 août prochain. Condamné à 28 ans de réclusion pour homicide involontaire, Pistorius pourrait sortir de prison après seulement dix mois.

Ce coup de théâtre judiciaire fait suite à l'accord de la juge Thokozile Masipa, qui avait instruit l'affaire en première instance, de voir son verdict remis en question par la Cour Suprême d'Afrique du Sud. La sentence qu'elle avait alors prononcée faisait débat et la question d'une application incorrecte de la loi était posée.

Oscar Pistorius lors de son procès pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp© Pool New Source: Reuters
Oscar Pistorius lors de son procès pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp

L'athlète sud-africain, mondialement connu pour avoir été le premier coureur amputé des deux jambes à avoir participé à une compétition avec les valides, s'était tristement illustré en abattant sa compagne, la mannequin Reeva Steenkamp, de quatre balles, le 14 février 2013.

Acquitté du chef d'inculpation de meurtre le 12 septembre 2014, il a néanmoins été reconnu coupable d'homicide involontaire le 21 octobre de la même année.

S'il est effectivement libéré, Pistorius sera rejugé en appel au mois de novembre à la demande de l'accusation. Celle-ci, notamment constituée par la famille de la victime, exige une sanction plus sévère. La mère de Reeva Steenkamp a par ailleurs jugé la possible libération de l'athlète «injuste», estimant que la vie de sa fille valait «sûrement plus que dix mois».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales