Rafael Correa exige des Equatoriens aisés qu'ils paient pour reconstruire le pays après le séisme

Rafael Correa exige des Equatoriens aisés qu'ils paient pour reconstruire le pays après le séisme© Henry Romero Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Le président Rafael Correa a introduit des impôts uniques dont s'acquitteront tous ceux qui gagnent plus de 1000 dollars par mois et annoncé la privatisation de plusieurs actifs publics pour réparer les dégâts du séisme qui a fait 570 morts.

«Je sais que nous sommes à l’étape la plus difficile à l’heure actuelle, mais ce n’est que le début», a déclaré le président équatorien lors d’une allocution télévisée dans laquelle il a précisé les mesures qu’il allait introduire.

Refael Correa a indiqué que la TVA augmenterait de 12% à 14% pour l’année à venir. Les gens qui disposent de plus d’un million de dollars d’actifs devront payer un impôt ponctuel de 0,9% de leur fortune.

Les Equatoriens qui gagnent plus de 1 000 dollars par mois devront contribuer à hauteur d’un jour de salaire, ceux qui gagnent 5 000 dollars, à hauteur de cinq jours de salaire.

Le président a décidé de ne pas se limiter aux seuls impôts. Il a déclaré qu’il envisageait la possibilité «d’émettre des obligations sur le marché international» pour lever des fonds et celle de vendre plusieurs actifs du pays.

Lire aussi : La Russie envoie de l’aide humanitaire en Equateur, victime de son plus grave séisme depuis 1979

Le gouvernement utilisera également 600 millions de dollars du crédit d’urgence et d’autres prêts dans le cadre de la reconstruction du pays après le pire séisme de l’histoire de l’Equateur qui a fait 570 morts, le 17 avril dernier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix