Netanyahou : Israël fait tout pour empêcher l’ouverture d’un nouveau front sur le Plateau du Golan

Benyamin Netanyahou© POOL New Source: Reuters
Benyamin Netanyahou

Le Premier ministre israélien a qualifié de «lignes rouges» de la sécurité de son pays l’inexistence du nouveau front terroriste sur le Plateau du Golan et des armes modernes chez Hezbollah lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine.

«Premièrement, nous faisons tout ce que nous pouvons pour empêcher que des armes modernes qui viennent de Syrie et d’Irak ne tombent aux mains du Hezbollah. Deuxièmement, nous faisons tout pour empêcher l’apparition d’un nouveau front terroriste contre nous sur le Plateau du Golan», a déclaré Benjamin Netanyahou à Moscou reçu par le président russe.

Le Premier ministre israélien a déclaré une nouvelle fois que le Plateau du Golan resterait «une partie souveraine du territoire israélien».

Il a ajouté qu’Israël se prononçait pour une coordination plus étroite entre Moscou et Tel-Aviv dans le domaine de la sécurité, qualifiant cette dernière de «but principal» de sa visite. Cette coopération empêchera «différentes erreurs, les différends et des incidents», a poursuivi le Premier ministre israélien.

Lire aussi : Diplomatie palestinienne : la reconnaissance d’un Etat palestinien serait positive pour la France

Benjamin Netanyahou est arrivé à Moscou trois jours après la visite du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ce qui est très important, a souligné le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov. Le leader palestinien a discuté avec le président russe de l’initiative française qui a pour ambition de convoquer une conférence internationale sur le règlement de la crise au Moyen-Orient.

Pour les deux parties en conflit, la proximité de ces visites n’a aucune signification particulière. Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, parle simplement de hasard dans une interview publiée par l’agence de presse Sputnik.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales