Le Haut-commissaire aux droits de l’homme compare les tabloïds britanniques aux journaux nazis

Le Haut-commissaire aux droits de l’homme compare les tabloïds britanniques aux journaux nazis Source: Reuters
Le Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU Zeid Ra’ad Al Hussein
Suivez RT France surTelegram

Les tabloïds du Royaume-Uni qui s’acharnent contre les immigrants en les traitant de «cafards» font penser aux médias nazis qui s’attaquaient à ceux que les dirigeants allemands voulaient détruire, selon Zeid Ra’ad Al Hussein.

«Les médias nazis qualifiaient ceux que leurs patrons voulaient éliminer de "rats" et de "cafards"», a déclaré le Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU Zeid Ra’ad Al Hussein.

Il a surtout prêté attention à l’article de Katie Hopkins, ancienne participante de jeu télévisé, publié par le Sun mardi dernier. Cette dernière y déclare dès le titre qu’elle préférerait résoudre le problème des migrants en utilisant des navires de combat pour les chasser des eaux européennes.

Elle a également écrit : «Ne vous laissez pas tromper, ces migrants sont tous comme des cafards. (…) Ils peuvent survivre à une explosion nucléaire. Ce sont des survivants».

En savoir plus : L’Union européenne fait un pas vers l’éradication des bateaux de trafiquants de la Méditerranée

L’article a été publié quelques heures avant le naufrage d’un navire en Méditerranée qui a causé la mort d’environ 800 personnes.

«Ce type de langage est évidemment incendiaire et inacceptable, surtout pour un journal national», s’est emporté le Haut-commissaire.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont soutenu l’opinion du diplomate, en exprimant sur Twitter leur mécontentement, voire leur dégoût.

En savoir plus : L’ONU annonce la mort de 800 migrants dans le naufrage du 19 avril près de la Libye

 

Le Haut-commissaire a ajouté que cet article était le résultat de «dizaines d’années de rhétorique anti-immigration continue et illimitée», accusant également l’hebdomadaire Daily Express, qui «en 2003 et en un mois, a publié en page de une 22 histoires négatives sur des demandeurs d’asile et des réfugiés».

Le Haut-commissaire aux droits de l’homme compare les tabloïds britanniques aux journaux nazis
Hebdomadaire Daily Express

Légende : «Les immigrés apportent la criminalité ; Dégagez ! La Grande-Bretagne est pleine ; Les migrants volent les emplois des jeunes britanniques»

Zeid Ra’ad Al Hussein a encore précisé que les médias reliaient souvent les immigrés «aux viols, aux meurtres, aux maladies telles que le sida et à presqu’à tous les crimes imaginables», en rappelant que du point de vue de la loi, la liberté de parole et les discours de haine étaient clairement délimités.

Quant à l’auteur de l’article qui a causé la controverse, Katie Hopkins, elle est restée sereine malgré tous les messages réprobateurs de ses lecteurs.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix