Donald Trump et Hillary Clinton remportent les primaires de New York

- Avec AFP

Les deux candidats américains© Jim Tanner Source: Reuters
Les deux candidats américains

Les deux candidats, qui partaient favoris, ont emporté haut la main mardi soir le scrutin new-yorkais, augmentant leur chance de devenir les candidats de leur parti à l'élection présidentielle américaine de novembre.

Dans le camp républicain, Donald Trump l'a emporté avec 59,8% des suffrages, contre 25,2% revenant au gouverneur de l'Ohio John Kasich et 14,9% au sénateur ultra-conservateur du Texas Ted Cruz, selon des résultats partiels portant sur 84% des votants.

Chez les démocrates, Hillary Clinton l'a emporté par 57,3% contre 42,7% pour le sénateur du Vermont Bernie Sanders, selon des résultats portant sur 87% des votants.

Cette victoire rend l’ancienne sénatrice de l'Etat de 2001 à 2009 quasiment irrattrapable dans la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle.

Quant au milliardaire républicain Donald Trump, il reprend l'ascendant sur son principal adversaire, Ted Cruz, après avoir subi une défaite humiliante le 5 avril dans le Wisconsin.

La victoire à New York est en effet particulièrement importante puisque l’Etat est le second, derrière la Californie, en nombre de délégués (247 démocrates et 95 républicains).

Ceux-ci seront attribués à la proportionnelle chez les démocrates, alors que chez les républicains, Donald Trump pourrait en rafler 81 s'il a obtenu 50% des voix dans chaque circonscription.

Avant les primaires, Hillary Clinton avait déjà accumulé plus de 1 700 délégués (dont 469 super délégués) contre environ 1 100 pour Bernie Sanders (dont 31 super délégués). Il en faut 2 383 pour devenir le candidat démocrate à l'élection présidentielle.

En face, Donald Trump comptait environ 750 délégués, 200 de plus que Ted Cruz. Il en faut 1 237 pour être investi par le parti.

Lire aussi : Bernie Sanders : même les républicains sensés ont honte de Donald Trump

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales