La police de Vérone, aux Etats-Unis, sauve une vie à Vérone, en Italie

© Wikipedia

Les services de police de Vérone (Etats-Unis) sont parvenus à sauver la vie d'une jeune fille qui tentait de se suicider alors qu'elle résidait dans la ville de Vérone en Italie.

Selon le site BuzzFeed, au lieu d'envoyer un courriel à la police italienne, un étudiant qui réside au Royaume-Uni et particulièrement inquiet de l'état de son amie, a rapidement avisé la direction du Verona Police Departement, aux Etats-Unis. A sa tête, se trouve le commandant Michael Stern qui a reçu le message 40 minutes après son envoi. Ce dernier affirme qu'il n'est pas rare que les services de police de la ville reçoivent des appels de personnes qui tentent d'entrer en contact avec la police italienne.

Néanmoins, au regard de la gravité de l'affaire, il a tenu à ne pas l'ignorer. «Je sentais qu'il en était de ma responsabilité», a-t-il déclaré au site américain. Ses collègues se sont alors chargés d'appeler le bureau d’Interpol à Washington, qui a joint à son tour la salle opérationnelle internationale à Rome. Enfin, cette dernière a contacté la préfecture de police de Vérone. 

Dépêchés au domicile de la jeune femme deux heures après le message d'alerte, les policiers ont trouvé la jeune femme insconsciente, les veines des poignets ouvertes. Elle avait en outre absorbé une dose importante d'un antidépresseur dont le flacon a été trouvé à proximité de son corps, rapporte la police de Vérone dans un communiqué. Dans un post Facebook, la police italienne a informé que l'étudiante avait été prise en charge par les services hospitaliers et avait survécu à sa tentative de suicide. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales