Japon : plus de 400 répliques sismiques en trois jours, les sauveteurs travaillent à mains nues

© KYODO Kyodo Source: Reuters

Après les deux puissants séismes qui ont frappé le Japon, les experts japonais ont dénombré plus de 400 répliques sismiques en trois jours sur l’île japonaise de Kyushu, une région pourtant peu touchée par les tremblements de terre.

Plus de 400 répliques sismiques ont suivi les deux tremblements de terre mortels qui ont secoué le Japon ces deux derniers jours, tuant 41 personnes et en blessant plus de 1 000. Quatre personnes restent officiellement portées disparues, d’après les dernières informations.

Les secouristes japonais poursuivent activement leurs recherches sous les décombres des bâtiments. Dans la région montagneuse de Minami-Aso, où les dégâts sont concentrés, «il est possible que des personnes soient toujours bloquées sous les décombres, c’est pourquoi nous concentrons notre attention, nos secours et nos recherches sur cette région», a déclaré le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga, ajoutant que près de 80 personnes seraient toujours coincées sous les décombres.

© KYODO Kyodo Source: Reuters

Pendant la nuit, des secouristes à mains nues ont sorti des personnes âgées des décombres, qu'ils ont ensuite transportées sur des brancards de fortune faits de tatamis.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, qui a accepté l’aide américaine pour l'évacuation aérienne des survivants, a fait savoir que le nombre de secouristes déployés sur place atteindrait 25 000. «Rien n’importe plus que la vie et c’est une course contre la montre», a déclaré le Premier ministre lors d’une réunion de son gouvernement.

Après le second tremblement de terre de magnitude 7,3, qui a frappé le Japon le 16 avril, les autorités nippones, redoutant des glissements de terrain, ont ordonné l’évacuation de 240 000 personnes.

Le gouvernement japonais a également indiqué que plusieurs incendies s'étaient déclarés, que le réseau de transport avait été gravement endommagé et que 100 000 foyers étaient privés d’eau et d’électricité. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales