Acculée après les attentats de Bruxelles, la ministre des Transports présente sa démission

La ministre des Transports belge © VIRGINIE LEFOUR Source: AFP
La ministre des Transports belge

La ministre belge des Transports, la francophone Jacqueline Galant, a démissionné après avoir été accusée par l'opposition d'avoir négligé des rapports pointant les «défaillances graves» en matière de sécurité dans les aéroports belges.

Selon le journal Le Soir, le Premier ministre lui a expressément demandé de renoncer à ses fonctions lors d'une réunion privée qui s’est tenue ce matin. La démission Jacqueline Galant, ministre des transports, a été acceptée par le roi des Belges, Philippe.

Trois semaines après les attentats qui ont dévasté l'aéroport de Bruxelles, la ministre a été fragilisée. Elle a nié avoir reçu deux rapports de la Commission européenne indiquant dès avril 2015 que ses services ne disposaient pas des moyens financiers nécessaires pour effectuer les inspections requises dans les aéroports. Des propos qui ont été contredits par le chef de son administration.

Les attentats de Bruxelles, qui ont eu lieu dans à l'aéroport de Zaventem et la station de métro Maelbeek le 22 mars dernier, ont tué 35 personnes dont les trois kamikazes. L'Etat islamique a revendiqué ces attaques.

Lire aussi  : Attentats de Paris : Salah Abdeslam se renseignait sur un centre de recherche nucléaire allemand

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales