Attentats de Paris : Salah Abdeslam se renseignait sur un centre de recherche nucléaire allemand

Salah Abdeslam, l'un des auteurs des attentats terroristes de Paris en novembre dernier, détenait chez lui des informations au sujet du centre de recherche nucléaire Jülich, situé en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l'ouest de l'Allemagne.

Des articles imprimés à partir d'internet au sujet du centre de recherche nucléaire auraient été trouvés, ainsi que des photos de Wolfgang Marquardt, président du conseil d'administration du centre rapporte le site Dhnet.be. Selon les journaux allemands divulguant cette information, le patron de la sécurité intérieure allemande, Hans-Georg Maassen, aurait informé différents membres de l'organe de contrôle du parlement allemand de cette trouvaille au logement d'Abdeslam à Molenbeek. La chancellerie et le ministère de l'Intérieur affirment ne rien savoir, rapportent les journaux locaux.

Salah Abdeslam avait été arrêté à Molenbeek peu de temps avant les attentats de Bruxelles. Il est actuellement en détention préventive, en attendant d'être remis à la justice française.

Lors de l'enquête consécutive aux attentats de Paris, la police belge avait déjà mis la main en décembre, dans le cadre de perquisitions, sur une dizaine d'heures d'enregistrements vidéo ciblant un responsable du site nucléaire de Mol. Cette vidéo était liée à Mohamed Bakkali et aux frères El Bakraoui.

Les frères kamikazes Ibrahim et Khalid El-Bakraoui, à l’origine des attentats qui ont frappé le métro et l’aéroport bruxellois, auraient d’abord visé des centrales nucléaires belges avant de se rabattre sur la capitale. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales