Colonies en Cisjordanie : les Etats-Unis refusent de s’avancer sur un soutien à la Palestine

L'autorité palestinienne est bien décidée à obtenir de l'ONU l'arrêt de la colonisation israélienne. Pas sûr qu'elle bénéficie du soutien des Etats-Unis. Source: Reuters
L'autorité palestinienne est bien décidée à obtenir de l'ONU l'arrêt de la colonisation israélienne. Pas sûr qu'elle bénéficie du soutien des Etats-Unis.

Alors que l’Etat hébreu a approuvé la construction de plus de 200 nouveaux logements dans les colonies de Cisjordanie, la Palestine souhaite proposer une résolution de condamnation à l’ONU. Les Etats-Unis se montrent hésitants.

Israël semble décidé à poursuivre la colonisation de la Cisjordanie. Récemment, l’Etat hébreu a approuvé la construction de plus de 200 nouveaux logements. John Kirby, porte-parole du département d’Etat américain, fait souvent preuve d'une indignation de circonstance, s’inquiétant «de la situation sur le terrain» ou critiquant, comme en janvier dernier, l’annonce de la construction de 150 nouveaux logements israéliens en Cisjordanie. Mais lorsque l’autorité palestinienne propose une résolution à l’ONU qui condamnerait cette colonisation, l’Oncle sam hésite à la soutenir.

Droit de veto

Officiellement, les Etats-Unis ne se sont pas encore décidés pour une simple et bonne raison : le projet palestinien n'en est qu'à un stade informel. «Nous comprenons qu'il y a un projet de résolution qui a été présenté de manière informelle par les Palestiniens à New York», explique John Kirby avant de poursuivre : «Je ne vais pas commenter une proposition de résolution informelle, rien n'a été présenté officiellement ou n'a circulé au Conseil de sécurité.»

Mais si l’on s’en tient à une analyse empirique de la situation, difficile de ne pas constater que malgré ses critiques, Washington ne soutient presque jamais les efforts palestiniens pour faire pression sur Israël aux Nations unies.

Et en tant que membre permanent du Conseil de sécurité, les Etats-Unis y disposent d'un droit de veto dont il se servent souvent pour protéger leur allié principal au Moyen-Orient.

Les responsables palestiniens ont fait circuler un projet de résolution dénonçant les constructions israéliennes dans les colonies. Selon l'AFP, ils considéreraient ces pratiques comme un obstacle au processus de paix. Ce dernier est basé sur une solution à deux Etats vivant côte à côte avec des frontières négociées. Le projet demande qu'Israël cesse «immédiatement et complètement» ses activités de colonisation.

Le projet de résolution palestinien est toujours en discussion entre les pays arabes aux Nations unies. On ne sait pas quand il sera présenté officiellement au Conseil de sécurité. Celui-ci doit aborder la crise au Moyen-Orient le 18 avril alors que le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, sera à New York la semaine prochaine.

En 2011, le Conseil de sécurité n'était pas parvenu à adopter une résolution du même type car Washington avait utilisé son droit de veto.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales