Le département d’Etat américain blâme la France... pour avoir violé les droits de l’Homme

Source: Reuters

Washington se préoccupe du monde entier, y compris de la France. Dans son rapport annuel sur les droits de l’Homme, les autorités américaines dénoncent les actions de la police dans la «Jungle» de Calais et la montée de l’islamophobie.

Dans le rapport, publié le 13 avril sur le site du département d’Etat américain, on peut trouver presque tous les pays, sauf les Etats-Unis eux-mêmes. Dans la partie consacrée aux droits de l’Homme en France en 2015, Washington précise : «Il n'y a eu aucun rapport indiquant que le gouvernement ou ses agents aient commis des assassinats arbitraires ou extrajudiciaires».

Pour le reste, les autorités américaines se montrent anxieuses en raison des indications que les forces de l’ordre ont «battu, frappé et utilisé du spray poivre contre des migrants et des demandeurs d’asile dans le port de Calais» et des violences policières lors des arrestations.

«Parmi les plus importants problèmes dans le secteur des droits de l’Homme ces dernières années, il y a l’augmentation du nombre d’incidents antisémites et islamophobes. Les cas d’expulsion de Roms des campements illégaux ont été également rapportés», poursuit le département d’Etat, en ajoutant qu’il y avait aussi des «problèmes graves dans le système judiciaire» du pays.

Le rapport pointe également les «allégations crédibles de viols d’enfants par les forces françaises de maintien de la paix en Afrique, la surpopulation et de mauvaises conditions d’hygiène dans les prisons, la violence sociale contre les femmes».

Lire aussi : Etats-Unis : un policier tire sur un adolescent noir «armé» d'un balai

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales