Des patients en psychiatrie ont tué deux infirmières avant de prendre la fuite à Saint-Pétersbourg

Source: Sputnik

Dans le département psychiatrique de l’hôpital militaire de Saint-Pétersbourg, en Russie, trois patients ont tué deux infirmières et ont pris la fuite, avant d'être arrêtés par la police, rapportent les médias russes.

Trois patients, qui étaient en soins psychiatriques, à l’hôpital militaire de Saint-Pétersbourg sont suspectés d’avoir tué deux infirmières de 64 et de 53 ans. Les trois hommes, qui ont aussitôt pris la fuite, étaient vêtus de leur tenue de patients. Ils étaient recherchés non seulement par la police, mais aussi par les militaires.

Une commission spéciale du ministère russe de la Défense, dirigée par le directeur de l’hôpital militaire, a été déployée afin d’identifier les suspects.

Selon une source judiciaire de l’agence russe d’information RIA Novosti, le principal suspect serait un membre des forces du ministère russe de l’Intérieur, qui avait été admis à l’hôpital militaire de Saint-Pétersbourg au mois de février. Le patient avait été diagnostiqué «psychopathe».

Le second suspect serait un élève de l’académie militaro-spatiale qui, selon les sources de RIA Novosti, n’aurait pas participé au double crime, mais se serait juste enfui de l’hôpital par peur des retombées. Le rôle du troisième fugitif n'a pas encore été déterminé.

Des mesures de sécurité ont été prises dans toutes les gares de Saint-Pétersbourg et également à l’aéroport international de la ville. La police a mis la main sur les meurtriers présumés dans l’après-midi.

Lire aussi : Victimes découpées et sorcellerie : Une mamie serial killer sévissait à Saint-Pétersbourg

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales