Défense russe : un hélicoptère russe Mi-28N s’écrase près de Homs, les deux pilotes sont morts

© Ivan Rudnev Source: Sputnik

Un hélicoptère d'attaque russe Mi-28N s’est écrasé en Syrie près de la ville de Homs, a rapporté le service de presse de la Défense russe. Selon le ministère, l’hélicoptère n’a pas été abattu.

«Le 12 avril à 01h29, un hélicoptère de l’armée de l’air russe a été impliqué dans un accident, deux membres d’équipages sont décédés», a fait savoir le ministère.

Selon les informations transmises depuis le lieu du crash, l’hélicoptère n’aurait pas été la cible de tirs, a ajouté le service de presse.

Une opération de secours a été organisée pour récupérer les corps des pilotes et les transporter à la base aérienne de Khmeimim.

«Un groupe d’experts en accidents aériens travaille sur le lieu du crash. La cause de l‘accident est sujette à enquête», a ajouté le ministère de la Défense russe dans un communiqué.

«La raison de l’accident est en train d’être établie», a annoncé le service de presse de la Défense russe.

Il s’agit du troisième incident dans l’histoire de l’utilisation de l’hélicoptère d’attaque Mil Mi-28N. Le 2 août 2016, un Mi-28N appartenant au groupe de pilotage Berkouti se produisant lors du show aérien Aviamix près de Riazan, en Russie, s’était écrasé dans une forêt près du champ aérien, s’enbrasant au moment de l'impact au sol. Un des deux pilotes était mort lors de l’incident.

Les Mi-28N font partie de l’équipement de l’armée de l’air russe et ont participé à la reprise de Palmyre des forces de Daesh. Depuis le 30 septembre, la Russie effectuait des frappes aériennes sur les positions des terroristes en Syrie à la demande du président Bachar el-Assad. Au mois de mars, Moscou a retiré la partie principale de son contingent, les objectifs ayant été atteints.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales