Un extrémiste israélien acquitté après avoir violenté des militants des droits de l'Homme (VIDEO)

L'extrémiste israélien juif Benzi Gopstein© Capture d'écran vidéo Youtube
L'extrémiste israélien juif Benzi Gopstein

L’activiste d’extrême-droite Benzi Gopstein a été acquitté dimanche pour le «tabassage» de militants de gauche à Hébron en 2008, bien que l’épisode ait été filmé et visionné des dizaines de milliers de fois sur internet.

Selon le juge qui a rendu son verdict, la vidéo aurait corroboré la version de Benzi Gopstein, qui avait affirmé qu’il avait agi en état de légitime défense. Le président du groupe luttant contre l’assimilation des juifs Lehava, s’est réjoui de cette décision. Il avait notamment attrapé par la gorge «des Palestiniens et des anarchistes» qui s’étaient rendus dans la colonie illégale de Kiryat Arba. «Avec un peu de recul, j’aurai dû les frapper plus, mais peut être que j’aurai d’autres occasions», a-t-il ajouté.

Le magistrat de la cour de Jérusalem a statué : «Les circonstances de l’incident justifient un acquittement. Nous devons examiner si l’incident en question constitue une attaque ou de la légitime défense.» Il a ajouté que Benzi Gopstein avait vu de nombreuses personnes essayer de grimper la clôture de son quartier et avait pensé qu’il s’agissait de terroristes.

L’attaque s’est déroulée en août 2008 lorsque des activistes anti-apartheid, accompagnés d’habitants menés par le militant Ezra Nawi, ont décidé d’enjamber les barrières érigées sur les terres palestiniennes occupées illégalement par Israël depuis 1967.

Lire aussi : Israël accuse les banques allemandes de soutenir le mouvement «terroriste» BDS

Le juge a aussi excusé Benzi Gopstein d’avoir insulté Ezra Nawi durant l’échange, affirmant : «Il n’était peut-être pas nécessaire de l’avoir fait, mais cela ne constitue pas une menace et relève de la liberté d’expression donnée à toute personne».

Le groupe Lehava reste dans le viseur des autorités israéliennes pour incitation à la haine après avoir qualifié les chrétiens de «vampires» devant être expulsés de la terre sainte. Précédemment, il avait aussi affirmé, en citant le talmud, que les églises présentes en Israël devaient être brûlées car elles constituaient des lieux d’idolâtrie.

Lire aussi : Un extrémiste juif appelle Israël à imiter Brunei et interdire Noël

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales