Attaque d’un tigre sur une jeune fille, «une réaction tout à fait adéquate» pour la direction du zoo

© Aly Song Source: Reuters

Alors qu’une adolescente a été blessée par le tigre prénommé Lotos au zoo russe de Barnaoul, le représentant du parc zoologique Pavel Reznichenko a démenti toute responsabilité lundi à l’agence d’information TASS.

«Le tigre a eu un comportement normal et adéquat. Si elles [les jeunes filles] ne l’avaient pas traité de manière si brusque, rien de tel ne se serait passé. On l’a énervé et c’est pour ça qu’il a réagi», a-t-il expliqué. Reznichenko a indiqué que les filles avaient franchi la palissade et commencé à donner de la viande à l’animal à l’aide d’un bâton. L’odeur de l’alcool aurait également pu énerver le grand fauve.

En effet, le 10 avril, deux adolescentes de 13 ans, apparemment sous l’emprise de l’alcool, ont pénétré sur le territoire du parc zoologique après sa fermeture. Les filles ont frappé la cage de l’animal essayant de provoquer une réaction de sa part.

C’est après cela que le tigre s’est saisi de la jambe d’une des filles et tenté de la ramener chez lui. Le carnassier a mordu le mollet de l’imprudente. Ayant entendu des cris, un des gardiens a appelé les secours, qui dépendent du ministère des Situation d’urgence, et la police. La victime a été hospitalisée.

Pavel Reznichenko a souligné que le zoo répondait à toutes les normes de sécurité. «Mesurant 1,85 mètre, je ne peux atteindre le tigre avec ma main, je dois franchir la palissade pour me retrouver à proximité. Toutes les mesures de sécurité ont été violées», a-t-il poursuivi, condamnant la bêtise enfantine à l’origine de l’accident. Aucune punition ne sera infligée au tigre.

Lire aussi : des inconnus ont abattu un jeune tigre de l’Amour dans l’Extrême-Orient russe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales