Egalité des sexes, homosexualité, charia : les musulmans britanniques ont-ils échoué à s'intégrer ?

Source: AFP

Les musulmans britanniques sont en désaccord avec la majorité de la population sur une série de questions importantes telles que la sexualité, la liberté d'expression ou encore l'égalité homme-femme.

Un sondage réalisé par l'institut ICM révèle que plus de la moitié des musulmans britanniques souhaite la pénalisation de l'homosexualité tandis qu'un quart exige le remplacement de la loi britannique par la charia. Parmi la série de questions posées lors de ce sondage, figurent notamment quelques unes qui abordent l’attitude que doivent avoir les hommes envers les femmes. 

Chacun ses valeurs 

Un tiers des personnes interrogées a déclaré qu'il était tout à fait normal pour un musulman d'être polygame tandis que 39% d'entre eux, ont estimé que les femmes devaient toujours obéir à leurs maris.

Concernant l'homosexualité, la majorité des personnes est opposée au mariage homosexuel et près d'une personne sur deux est contre l'idée qu'un enseignant homosexuel puisse exercer dans l'établissement de leur enfant. S'ils concèdent qu'ils préfèrent rester au sein de leur propre communauté, les musulmans britanniques s'estiment à 80% heureux de vivre au Royaume-Uni. 

Lire aussi : Explosion des actes islamophobes à Londres depuis les attentats de Paris

Les résultats complets de cette enquête seront abordés dans un documentaire qui sera diffusé sur Channel 4 mercredi 13 avril. Intitulé «Que pensent vraiment les musulmans britanniques ?», le programme sera présenté par Trevor Phillips, ancien chef de la Commission pour l'égalité et des droits de l'Homme entre 2006 et 20012. «Je pensais que les musulmans d'Europe sauraient se fondre progressivement dans le paysage. J'aurais dû être mieux informé», a-t-il affirmé à ce sujet. 

Le sondage a été réalisé auprès de 1801 adultes qui ont affirmé être de confession musulmane. Près de trois millions de musulmans vivent actuellement au Royaume-Uni, et la moitié d'entre eux sont nés à l'étranger. Selon les différentes projections démographiques, ils seront près de six millions en 2050.

Lire aussi : Une loi anti-terroriste fait planer une «guerre froide» sur les musulmans britanniques

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales