Un officier de la marine américaine aux arrêts pour «espionnage» au profit de la Chine

Un officier de la marine américaine aux arrêts pour «espionnage» au profit de la Chine © Capture d'écran Twitter
Le lieutenant-commandant Lin

Un officier de la marine américaine d'origine taïwanaise a été inculpé pour espionnage, tentative d’espionnage, communication d’information secrète portant sur la défense nationale à un Etat étranger, ainsi que pour prostitution et adultère.

Le suspect, qui occuperait le rang de lieutenant-commandant, a été arrêté à l’aéroport alors qu’il essayait de fuir les Etats-Unis, a déclaré une source proche de l’enquête à CNN.

L’acte d’accusation suggère que le suspect servait dans une unité de reconnaissance et de renseignement dans le domaine militaire et maritime. Ces données servaient aux avions américains, comme le P-8A Poseidon, le P-3C Orion et le MQ-4C Triton.

L’homme, originaire de Taïwan, est accusé d’avoir transféré des informations confidentielles à des représentants d’un gouvernement étranger «avec l’intention, ou des raisons de penser qu’elles seraient utilisées au profit d’un Etat étranger», qui pourrait être la Chine. Il n’avait pas prévenu la marine américaine de ses déplacements à l’étranger et falsifiait des rapports. D’autres charges, comme la violation du code de discipline militaire en «s’impliquant dans des relations sexuelles pour de l’argent» et en ayant des ébats avec «une femme qui n’était pas son épouse».

Les autorités navales n’ont pas rendu publique l’identité de l’officier au nom de la «vie privée des membres de l’armée», qui sera protégée jusqu’à ce que l’affaire soit traitée par une cour martiale. Néanmoins, l’homme a été identifié comme étant le lieutenant-commandant Edward C. Lin ; l’information ayant été confirmée par une source militaire anonyme à l’Institut Naval Américain (USNI).

La source a déclaré à l’USNI que le nom du suspect était présent dans un communiqué de presse datant de septembre 2008, sur lequel Edward Lin parlait de sa procédure d’obtention de la nationalité américaine, encourageant quatre-vingt américains naturalisé à suivre son exemple en ayant une carrière pleine de succès et en servant son pays.

«J’ai toujours rêvé de venir aux Etats-Unis, la "terre promise"» affirmait-il, se rappelant son enfance à Taïwan, qu’il avait quitté à l’âge de quatorze ans lorsque sa famille avait émigré aux Etats-Unis. «J’ai grandi en pensant que toutes les routes aux Etats-Unis menaient à Disneyland» avait-il ajouté, tout en déclarant que le fait de devenir un citoyen américain «améliorait votre vie et celle de votre famille».

Durant la cérémonie de naturalisation, Edward Lin avait loué l’armée américaine et la Constitution, appelant les futurs militaires à protéger leur nouveau pays «son peuple et sa Constitution, qui garantit notre mode de vie».

L’enquête est menée par le Comité d’enquête criminelle de la marine et le FBI.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»