Arrivé en retard au G7, le chef de la diplomatie allemande appelle au retour de la Russie

Le ministre allemand des Affaires étrangères Source: Reuters
Le ministre allemand des Affaires étrangères

La Russie doit revenir au sein du G7 des nations, pour reconstituer à nouveau le G8, a indiqué le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier avant une réunion du groupe au Japon.

Frank-Walter Steinmeier a fini par arriver avec huit heures de retard à Hiroshima, au Japon, après que son avion, un Airbus A340, est resté cloué au sol à Changsha, capitale de la province du Hunan en Chine, pour un problème au niveau de la pompe à carburant.

Sa présence était attendue pour le G7 des ministres des Affaires étrangères. Ils doivent discuter notamment du désarmement nucléaire, des conflits en Syrie et en Ukraine, et de la lutte contre le terrorisme.

Lire aussi : Le G7 ou le groupe Bilderberg, où est le centre réel du pouvoir ?

«Je souhaite que que nous revenions au G8»

Dans la perspective de cette réunion, le diplomate allemand a déclaré qu'il espérait que le groupe allait devenir le G8 à nouveau, avec la présence de la Russie. «Je souhaite que le format du G7 ne dure pas longtemps et que nous revenions au G8» at-il dit, cité par l'agence DPA.

D'abord lancé comme un club des plus grandes économies du monde dans les années 1970, le G7 a été élargi pour inclure la Russie en 1998, même si, à l'époque, l'économie du pays souffrait de nombreuses difficultés. Le pays faisait son entrée dans le groupe après des années de participation non officielle de Moscou dans les réunions du G7, dans un format appelé le G7+1.

Le rôle constructif de Moscou dans la résolution des crises en Ukraine et en Syrie

En 2014, la Russie était censée accueillir la réunion annuelle du G8, mais d'autres membres avaient indiqué qu'ils boycotteraient l'événement pour protester contre ce qu'ils considéraient comme l'annexion illégale de la Crimée, auparavant rattachée à l'Ukraine.

La Russie a depuis été exclue de tous les événements du G7, mais Frank-Walter Steinmeier a estimé que cela allait changer, citant le rôle constructif de Moscou dans la résolution des crises en Ukraine et en Syrie. Il a néanmoins déclaré que les conditions pour un tel changement ne seraient pas réunies en 2016. Le ministre des Affaires étrangères allemand avait déjà appelé à une réintégration de la Russie en juin 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales