Des mineurs se sont engouffrés dans la cour de l’administration présidentielle à Kiev

Les mineurs ukrainiens  © Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Les mineurs ukrainiens

Une nouvelle manifestation des mineurs a profondément agité le centre de Kiev. Les protestataires exigent le paiement des salaires et la démission du chef du ministère de l’énergie, Vladimir Demtchichine.

Quelques centaines de mineurs sont descendus dans les rues de la capitale ukrainienne pour exhiber leur indignation après le retard pris dans le versement de leur salaire. En début d’année, le président Porochenko avait déclaré que plusieurs millions de dollars figurant au budget de l’Etat étaient destinés aux paiements des prestations sociales des mineurs. Mais le gouvernement a toujours une dette envers les mineurs.

Cette catégorie de la population conserve un pouvoir important. L’Ukraine est depuis longtemps réputée pour son secteur minier, mais depuis le coup d’Etat de février 2014, les mineurs qui passent leurs journées sous terre dans des conditions difficiles, ont de la peine à être payés en temps et en heure.

Et lorsque le ministre ukrainien de l’énergie, Vladimir Demtchichine a annoncé le 21 avril la fermeture prochaine de 11 mines, leur sang n’a fait qu’un tour. Hier, un congrès de mineurs s’est tenu à Kiev et quelque 800 délégués ont réclamé au président Petro Porochenko la démission des dirigeants de l’industrie minière.

Les réserves de charbon en Ukraine s’élèveraient aujourd’hui à 800 000 tonnes, un niveau que certains n’hésitent pas à qualifier de critique. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales